l'hallali.PNG

Albert-Paul Granier

L’hallali

Illustré d’une photographie de Anne Montaut.

In-8, 15 x 21 cm, broché, 8 feuillets.

39 €

Illustré d’une photographie de Anne Montaut, photographe contemporain qui a travaillé sur l’évocation de la désolation des champs de bataille de la Première guerre mondiale.

Capture1_modifié.png

Edition bibliophilique à la typographie contemporaine et audacieuse d’un poème sur l’automne, la forêt et la guerre, composé à Verdun en septembre 1914 et qui évoque les fanfares et le courre.

Pilote de reconnaissance, le sous-lieutenant d’artillerie Granier a été tué à 29 ans le 17 août 1917 dans la Meuse. Il avait cependant pris soin, quelques mois auparavant, de faire éditer à compte d’auteur un rarissime recueil de ses poèmes écris au front, Les Coqs et les vautours. Ce poème est l’un d’eux.

Tirage limité à 70 exemplaires numérotés.

"Soudain, les branches ont frémi ;

Les canons long-gueulés ont clamé leur fanfare dure, comme un tambour qu'on crèverait."

 

ALBERT-PAUL GRANIER